Conférence de clôture du financement européen du projet EJL (Formation e-learning des huissiers de justice) sur “La formation des professionnels du droit : une priorité pour la coopération européenne”

Cour supérieure de justice de Luxembourg (14h-17h)

 

Le projet EJL, co-financé par l’Union européenne pour une durée de 2 ans (janvier 2013-décembre 2014) achève sa première phase de développement. Destiné à former les huissiers de justice aux instruments européens en matière civile et commerciale, le projet EJL a permis de créer des modules d’enseignement interactifs accessibles via la plateforme e-learning EJL.La conférence, qui s’est déroulée le 14 novembre à Luxembourg sur le thème « la formation des professionnels du droit : une priorité pour la coopération européenne », a permis de présenter les modules pédagogiques et les animations (quizz, mindmaps, vidéos) proposés sur la plateforme EJL mais également d’envisager les enjeux de la formation des professionnels juridiques en droit européen.
Le projet EJL

Conscientes de la nécessité de former les huissiers de justice européens aux instruments liés à la construction d’un espace européen de justice en matière civile et commerciale, les Chambres nationales des huissiers de justice de Belgique, France, Italie, Luxembourg et Pologne ont créé le projet EJL afin de répondre à ce besoin .

EJL propose une formation complète, de qualité, aisément accessible via une plateforme e-learning, sur les instruments européens que les huissiers de justice utilisent dans leur pratique quotidienne.

Plus précisément, chaque module d’enseignement est composé :

– d’une partie générale, présentant les règlements européens de coopération en matière civile et commerciale;

– de parties spécifiques, précisant les modalités d’application de ces règlements (aspects pratiques et jurisprudentiels), au niveau national, dans chacun des Etats membres du consortium EJL. De plus, une partie spécifique est consacrée à la jurisprudence de la Cour de justice de l’Union européenne.

Les huissiers de justice peuvent découvrir et approfondir, de façon interactive, leurs connaissances grâce aux modules e-learning (mindmaps, vidéos, annotation des cours…). Ils ont la possibilité de s’évaluer, à tout moment, en répondant aux questions des quizz qui leur sont proposés.

Le projet EJL bénéficie d’un co-financement de l’Union Européenne d’une durée de deux ans, du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2014, et se poursuivra dans le cadre de la Chambre européenne des huissiers de justice, qui assurera sa promotion, sa maintenance et sa mise à jour régulière.

 

•           Conférence de clôture sur « La formation des professionnels du droit : une priorité pour la coopération européenne » 

La conférence du 14 novembre à Luxembourg a réuni à la fois des professionnels de l’enseignement (Gilles Cuniberti de l’Université de droit du Luxembourg, Peter Goldschmidt – Centre européen de formation EIPA) et des professionnels du droit aux côtés de Regina Hernandez-Escriva, représentante de la direction générale Justice de la Commission européenne en charge des questions relatives à la formation en Europe.

Les deux tables rondes, consacrées respectivement (i) aux défis de la formation des professionnels du droit et (ii) aux projets européens au service de la formation des professionnels du droit, ont permis :

–         d’envisager les contraintes existant à ce jour pour offrir une formation en droit européen au plus grand nombre des professionnels chargés de contentieux transfrontières et d’évoquer les outils électroniques permettant de répondre (en tout ou partie) à ce besoin (en particulier l’e-learning) ;

–       de présenter les réalisations par les professionnels du droit (huissiers de justice, notaires, magistrats du Ministère de la justice de France, greffiers) dans le cadre de projets, co-financés par la Commission européenne, visant à améliorer la formation sur les instruments européens de coopération en matière civile et commerciale.

La présentation des différentes fonctionnalités et modules de la plateforme EJL ont suscité un vif intérêt de la part des personnes de l’auditoire, notamment du fait de son graphisme épuré et de son utilisation intuitive.

Le président Sannino a rappelé, en ouverture de la conférence que « la consolidation d’une culture juridique commune aux professionnels du droit de l’Union européenne est indispensable au bon fonctionnement de l’espace européen de justice. Or, la matérialisation d’une telle aspiration passe – et c’est là ma conviction – par le développement d’un tronc commun pédagogique, par la création d’une véritable formation judiciaire commune à l’ensemble des Etats membres de l’Union européenne ».

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published.